Pensez à mettre à jour votre navigateur

Vous utilisez une version obsolète d'Internet Explorer. Bon nombre de sites Web ne prennent plus en charge Internet Explorer 6 et vous ne pourrez plus accéder à ces sites avant d'avoir effectué la mise à jour de votre navigateur.

Vous n'êtes pas sûr ?

Visitez la page de support Microsoft.

Ce site reste consultable mais de manière beaucoup moins optimale qu'avec un navigateur récent.

Utilitaires Menu Catalogue Avantages

Javascript n'est pas activé !
Vous devez l'activer pour passer commande.

Recharger la page


2 fleurets + Mensur - Arme de duel des étudiants Prussiens, sans languette cuir

  1. 129,00 €

    En stock, expédié sous 24 à 72h

    Commander


Mensur: voilà une arme d'escrime typiquement Prussienne.
Les étudiants allemands avaient pour coutume de se battre en duel avec ce type de sabre.

La garde est énorme, la lame est habituellement affutée seulement dans les derniers cm.
La languette de cuir qui permettait de passer un doigt pour maintenir l'arme a été détruite lors d'une manipulation...prix en baisse!

Le but est de balafrer son adversaire....mais aussi de se faire balafrer, pour marquer sa virilité, en évitant toutefois d'y laisser la vue, ou la vie.

Les adversaires n'ont pas le droit ni d'avancer, ni de rompre (reculer).
Le duel pouvait se tenir sur un billard!

Le premier qui est touché a perdu, mais être touché signifie que l'on a eu le courage de participer à un duel.
Pratique étrange pour des français, qui explique les nombreux officiers allemands balafrés.

Dans les films, les méchants officiers allemands font encore plus méchants avec quelques bonnes balafres.


Longueur totale mensur 104 cm dont lame 85 cm.
Nombreuses marques de coup.
Rouille de grenier, une partie du bois de la fusée manquant, à nettoyer.
Les 2 fleurets sont des productions de la belle époque, en bon état, lames marquées Solingen...dans leur jus, à nettoyer

Extrait Wikipédia :
"Au cours du XIXe siècle, la pratique de la Mensur connait dans les universités allemandes une évolution remarquable.
Ces duels s'effectuent par convention entre membres de différentes corporations. Ils s'effectuent soit au dehors, soit dans une taverne ou une maison d'étudiant.

Les combattants sont protégés par un masque grillagé ou de cuir, une bande autour du cou, des gants de cuir et des lunettes spéciales.
Il est interdit de jouter d'estoc, et la tradition recommande de frapper de taille.

À partir des années 1850, le duel constitue de plus en plus sa propre fin. Les corporations se tiennent rendez-vous dans un endroit convenu, et il est rare que cette réunion n'ait pas une issue sanglante.
Un arrêt de 1883 met fin pénalement à la Mensur entre étudiants, mais l'empereur Guillaume Ier encourage cette pratique ouvertement.
Ainsi, bien que le duel soit interdit, plusieurs officiers sont dégradés pour avoir refusé de se battre.

Au début du XXème siècle, plusieurs associations d'étudiants s'élèvent contre la pratique du duel, et la Mensur perd peu à peu le caractère sanglant de ses débuts".

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


haut de page