Pensez à mettre à jour votre navigateur

Vous utilisez une version obsolète d'Internet Explorer. Bon nombre de sites Web ne prennent plus en charge Internet Explorer 6 et vous ne pourrez plus accéder à ces sites avant d'avoir effectué la mise à jour de votre navigateur.

Vous n'êtes pas sûr ?

Visitez la page de support Microsoft.

Ce site reste consultable mais de manière beaucoup moins optimale qu'avec un navigateur récent.

Utilitaires Menu Catalogue Avantages

Javascript n'est pas activé !
Vous devez l'activer pour passer commande.

Recharger la page


Antiquités militaires vendues

Il nous a paru intéressant de laisser sur notre site les images de toutes les antiquités que nous avons vendues.
Cela vous donnera une idée des prix pratiqués parmi les collectionneurs.Vous pourrez aussi voir ce que vous avez raté, car certaines de nos trouvailles restent très peu de temps en ligne.


  • Officier des poudres et salpètres. Epée 2ème Empire

    Une des épées les plus élégantes réalisées sous le deuxième Empire.

    Monture bronze à une branche ornée d’un entrelac.
    Pommeau ciselé d’une abeille.
    Clavier décoré d'une aigle sur foudres.
    Fusée à plaquettes de nacre en parfait état .
    Renforts de laiton ciselés latéraux.

    La garde a largement conservé sa dorure d'origine, elle mériterait un petit nettoyage, nous vous laissons le faire..ou pas..

    Pas de fourreau. 422 gr
    Longueur 89 cm dont lame 72 cm.






    290,00 €

    Épuisé


  • Habit de Bonaparte 1 er Consul, vendue

    C'est la seule tenue de notre exposition "L'Empire par le costume" que nous n'ayons pas réalisée, et nous en avons un peu assez de répéter à chaque fois que c'est la seule qui ne soit pas de notre fabrication...on la vend!
    Elle n'est pas brodée, mais garnie d'applications dorées patinées sur fond de velours rouge, nous l'avons largement améliorée en la garnissant de boutons brodés, en rallongeant les manches, en lui faisant subir une bonne révision générale.
    Son tour de poitrine est de 100 cm. Quelques points d'usure sur la doublure, à recoudre ou à réparer, si c'est pour un mannequin ça ne gène pas. Vendue en l'état.
    Une seule en stock!

    780,00 €

    Épuisé


  • Lot de 11 fleurets

    Lot comprenant: 8 fleurets complets, 2 fleurets avec lame écourtée, 1 avec une lame réparée, typique de la période 1940/1945 pendant laquelle on ne trouvait pas de lames de rechange et l'on ressoudait tant bien que mal les lames cassées en entourant la zone réparée avec un morceau de couvercle de boite de conserve enroulé par dessus...il fallait vraiment aimer l'escrime.
    Lames et gardes d'époques et de modèles variés, pour certains du XIX ème siècle, certaines lames avec de beaux marquages.
    Beau petit lot pas cher, vendu en l'état, pas de garantie des lames, bien sûr, qui ont pour certaines plus de 100 ans.

    120,00 €

    Épuisé


  • Lot de 3 épées d'escrime

    Bonnes épées de la belle époque....et même d'avant, dont une avec lame marquée Couleaux Klingenthal.
    Le même type de lame que sur les épées civiles du second Empire.
    Ces 3 épées ont des lames centrées (ni gaucher, ni droitier), ce qui permet de les recycler en rapières à tasses si vous ajoutez 2 quillons.
    notez le pommeau à facettes d'une des épées.
    Beau petit lot pas cher, vendu en l'état, pas de garantie des lames, bien sûr, qui ont pour certaines plus de 100 ans.

    120,00 €

    Épuisé


  • Modele 1882. Sabre d'officier d'infanterie, garde impeccable sans filigrane

    C'est le sabre qui a équipé les officiers d'infanterie de la guerre de 14/18.
    Garde en très bon état mais fourreau très oxydé localement.

    Témoignage de la grande guerre, dans laquelle tant d'officiers se sont sacrifiés.

    Longueur totale 110 cm. Lame bien marquée .

    149,00 €

    Épuisé


  • 1821-1845-1855. lot de 3 sabres d'officier d'infanterie

    En commun pour les sabres 1845-1855: Monture en bronze, plateau ciselé à jour de rinceaux, pommeau à courte queue décoré en suite.
    Fusée de corne pour l'un, de bois dénudé pour l'autre.
    Fourreau acier à deux bracelets et anneaux pour l'un, cuir (fatigué) avec 2 garnitures sur 3 (manque la bouterole) pour l'autre.

    La sabre 1821 a une fusée qui n'est pas au modèle, et une longue lame droite avec un fourreau en acier a remplacé la lame courte, normalement associée à un fourreau en cuir à 2 garnitures!
    Bref, si vous êtes bricoleur, avec ces 3 sabres vous pouvez arriver à en faire 2 propres, dont un 1855 fantaisie d'officier pour un officier d'infanterie, utilisable au moins de 1882 à la guerre de 14l.

    265,00 €

    Épuisé


  • Guisarme Chinoise, type 1

    Pièce rapportée de Chine à la belle époque par une riche famille de l'ouest.
    La similitude avec des pièces européennes du XV ème siècle est étonnante...mais pour trucider son semblable, les solutions sont souvent universelles.
    Celle ci est très proche d'une guisarme.


    La hampe a été sciée il y a bien longtemps pour transporter la panoplie plus facilement.
    Longueur de la partie en acier: 83 cm. 1576 gr
    Belle pièce de forge en acier de réalisation très ancienne, les sources nous manquent pour dater précisément cette arme.
    Vous avez peut être l'occasion de faire une très bonne affaire si vous êtes connaisseur.

    175,00 €

    Épuisé


  • 1845-1855. sabres d'officier d'infanterie

    Monture en bronze, plateau ciselé à jour de rinceaux, pommeau à courte queue décoré en suite.
    Fusée de corne filigranée.
    Longueur totale 94 cm. Poids avec dragonne: 1355 gr
    Lame (77,5 cm) se terminant en langue de carpe à double gouttière, gravée au dos : Mre d'armes de Chât lt Avril 1881. O. d’inf rie Mle 1855.
    Fourreau acier à deux bracelets et anneaux. État proche du neuf

    320,00 €

    Épuisé


  • Manceaux à Paris. Sabre d'officier supérieur de cavalerie lourde.

    Beau sabre réalisé par Manceaux à Paris, qui fut un des plus prestigieux fourbisseurs Français, une "signature".
    Notez la protection en cuir du haut de la fusée, tout à fait originale.
    Belle dragonne d'officier supérieur. Rare!

    830,00 €

    Épuisé


  • Giberne d'officier de cavalerie légère rouge, XIXème

    Nous avons trouvé dans une vente une giberne ancienne qui était dans son jus et nécessitait quelques rénovations.
    Nous avons garni le coffret en maroquin rouge d'une bordure assortie à la banderole, et d'une aigle typique du 1er empire, reprise sur la banderole.
    C'est la seule cuivrerie que nous ayons remplacée, ainsi que le mordant de la banderole qui avait disparu.
    L'intérieur du coffret est garni de velours rouge. Les galons sont des galons métalliques de fabrication française, or mi-fin, d'origine pour la banderole, de récupération mais également anciens et réappliqués sur le pourtour du coffret.
    Le coffret est très légèrement plus petit (patelette 16 X 10 cm) que les modèles courants d'officiers du 1 er Empire, tout les reste est bien conforme et donne vraiment l'impression de se trouver face à une bonne pièce d'époque. Pour la reconstitution ou la collection.
    Galons fortement oxydés...comme des vrais.
    Une seule en stock...bien sûr!

    437,00 €

    Épuisé


  • Troupe, An XIII, cav légère à la chasseur, 1er Empire, lot de 2 sabres, un ancien, un neuf!

    Pièce d'époque au fourreau fatigué auquel il manque un anneau de bélière, léger manque de cuir à la base de la fusée.
    Nous y joignons sa copie neuve.
    Les FOURREAUX SONT INTERCHANGEABLES, ce qui montre la qualité de la reproduction.
    Vous pouvez choisir de mettre le fourreau neuf à l'original pour l'utiliser en reconstitution, garder le neuf pour les reconstitutions et laisser l'autre au mur.
    Si vous avez déjà un sabre ancien sans fourreau, lui mettre le fourreau neuf, ça lui donnera une belle plus-value.
    Bref, les possibilités sont multiples, vous en avez 2 pour moins cher qu'un ancien en parfait état





    1 090,00 €

    Épuisé


  • Épée de ville/cour fin XVIII ème, avec fourreau neuf.

    Pièce d'époque.
    Bonne petite épée de ville ou de cour que l'on portait à la fin du XVIII ème siècle pour se protéger notamment des mauvaises rencontres, (c'est un peu la bombe lacrymogène de l'époque)
    On se devait également de porter l'épée dans certaines circonstances, lors des cérémonies ou d'une visite à Versailles par exemple, où l'on pouvait louer une épée!
    Très belle lame sans marquage de fourbisseur, dans son bleui doré d'origine à 80 %.
    Fourreau refait à l'identique pour usage en reconstitution, celui d'origine était en morceaux.
    Parfait pour habiller un civil, un voyageur, du XVIII ème siècle, pour compléter une tenue civile.
    Mais convient aussi jusqu'au 1er empire, pour un civil ou un officier.

    Poids avec fourreau: 325 gr!
    Vraiment un poids plume, c'est une longue aiguille avec une garde, très maniable.
    Longueur totale 104 cm dont lame 87 cm.

    490,00 €

    Épuisé


  • Épée de sous officier, attribut générique, type 29/10/1905

    Bonne épée de sous officier, fourreau faiblement oxydé.
    La couronne de lauriers ( en bronze) est attribuée à tous les corps qui n'ont pas un attribut spécifique.
    Modèle de l'instruction du 29 octobre 1905.
    Décrite dans le livre de Jean Lhoste" "Les épées portées en France, des origines à nos jours", No 504 .
    Contre clavier rabattable en état de marche.
    Longueur totale 99 cm.
    Bonne petite pièce de collection à un prix très accessible, bon état général.

    180,00 €

    Épuisé


  • Tunique de la garde républicaine avec épaulettes, fourragère et ceinturon/ VENDUE EN 12 H

    Très bon état, plutôt rare de trouver le ceinturon de parade assorti.
    Bon tour de poitrine de 108 cm. Fabriquée en 2003. Nous vous donnons avec: col et manchettes en plastique blanc
    Très bien notamment pour compléter une tenue si vous avez le casque (heureux homme!) ou pour des pièces de théâtre mettant en scène un beau militaire.
    Cette tenue a en effet la particularité d'être restée dans le style de la belle époque.
    Pour une pièce de Labiche, c'est parfait!

    199,00 €

    Épuisé


  • Pistolet de gendarmerie Davide Pedersoli. VENTE INTERDITE AUX MINEURS

    Arme conçue pour le tir à la poudre noire, mais ce pistolet n'a jamais servi.

    Réplique du pistolet de gendarmerie, époque Napoléonienne.


    Petit manque de vernis localisé, sur le bois . État neuf par ailleurs

    490,00 €

    Épuisé


  • Pistolet an IX de cavalerie. Coffret commémoratif. Davide Pedersoli. VENTE INTERDITE AUX MINEURS

    Arme conçue pour le tir à la poudre noire, mais ce pistolet n'a jamais servi.
    Il est dans son état de neuf.
    En 2004, la firme Davide Pedersoli a voulu commémorer le sacre du 2 décembre 1804, quand le Général Bonaparte s’est proclamé Empereur des Français, et a pris le nom de Napoléon 1er en la Cathédrale Notre Dame en présence du Pape Pie VII.
    Le pistolet français AN IX cal. 17,5 mm présenté est une réplique du pistolet de Cavalerie français fabriqué entre 1803 et 1807 à environ 33.000 exemplaires.
    200 ans plus tard, pour célébrer ces événements de l’histoire Napoléonienne, une série limitée du pistolet de la Cavalerie française, le modèle AN IX, est produite.
    600 exemplaires seront distribués aux collectionneurs français, italiens et allemands.
    200 armes ont été réservées pour le marché français numérotées F001-200 / F200-200.
    L’arme est livrée dans un coffret bois avec vitre transparente garni de velours bleu France.
    Sur la poignée, une médaille avec l’initiale N est entourée de deux branches de lauriers.
    Le même symbole est repris sur la glace du coffret, dans l’angle supérieur gauche.
    Pour la première fois sur le marché des armes, un fabricant vous permet de réaliser une collection d'armes commémoratives différentes, portant le même numéro de série.
    Prix de vente à l'origine aux alentours de 800 €.

    650,00 €

    Épuisé


  • Pistolet de mamelouk. Coffret commémoratif, état neuf. Davide Pedersoli. VENTE INTERDITE AUX MINEURS

    Arme conçue pour le tir à la poudre noire, mais ce pistolet n'a jamais servi.
    Il est dans son état de neuf.
    Fidèle réplique, en série limitée, du pistolet des Mamelouks, unités orientales enrôlées au sein de la Grande Armée, suite à la campagne d'Égypte, qui se solde par une victoire de Bonaparte.
    Ces combattants reconnus pour leurs qualités guerrière se sont illustrés sur de nombreux champs de bataille, et ont contribué à écrire la légende Napoléonienne.



    Coffret vendu avec sa clef.

    730,00 €

    Épuisé


  • Pistolet Boutet. Coffret commémoratif, état neuf. Davide Pedersoli. VENTE INTERDITE AUX MINEURS

    Arme conçue pour le tir à la poudre noire, mais ce pistolet n'a jamais servi.
    Il est dans son état de neuf.
    Réplique du très élégant pistolet français de l'armurier Boutet, époque Napoléonienne.
    Canon lisse et platine à silex pour la pratique du Cominazzo.
    Poignée finement quadrillée, détente réglable à bascule, baguette de chargement à embout en corne.

    Les armes signées Nicolas Boutet étaient célèbres dans toute l’Europe tant en raison de leur perfection technique que pour l’incomparable sens artistique de cet armurier, visible sur chaque pièce qu’il construisit.

    1 100,00 €

    Épuisé


  • Canonnier monté, sabre officier modèle 1829

    Sabre d’officier de canonnier monté Mle 1829.
    Calotte à courte queue ornée de lauriers, garde à une branche gravée en suite, fusée en bois.
    Lame (81,2 cm) courbe à pan creux gravée au dos difficilement lisible.
    Traces de coups (voir photos) sur le fil...ce sabre a servi!
    Poinçons parfaitement lisibles.
    Fourreau acier à deux bracelets et anneaux.
    ANCIEN PRIX 570 €





    460,00 €

    Épuisé


  • Épée de ville à monture en argent. Époque Louis XVI

    Description :
    Epée de ville. Garde à pas d'âne, à large plateau ajouré (réparations sur le plateau et un quillon).
    Pas de branche de garde. Lame triangulaire


    Le métal de la garde n'attire pas les aimants et n'est pas en bronze argenté, il s'agit donc à priori d'argent, bien que nous n'ayons pas trouvé de poinçon.
    L'ensemble de la garde est ajouré, rappelant des pointes de diamant.
    La fusée est creuse et l'on peut voir la soie à travers les trous du métal!
    Belle arme, élégante, qui a pu continuer à servir jusque sous l'Empire.
    Le style est à rapprocher de modèles réalisés aux alentours des années 1780, notamment de montures d'épées trouvées sur l'astrolabe, le bateau de La Pérouse, dont Louis XVI demanda des nouvelles avant de monter sur l'échafaud!
    Poids: 380 gr, longueur 103 cm

    375,00 €

    Épuisé


  • Fusil de dragon, manufacture royale de Mützig

    Poids 4,05 kg environ. Longueur 141 cm. Canon 102,5 cm.
    Ce fusil a figuré dans notre exposition "L'Empire par le costume" pendant 18 mois, maintenant qu'elle est démontée nous renouvelons les collections, profitez en!
    Fusil utilisable avec une tenue empire, il n'y a que le mot Royale qui remplace Impériale sur les pièces métalliques.

    Rare modèle de fusil de dragon, bien plus rare que ceux de l'infanterie.
    Nombreux marquages sur les pièces de métal et le bois, 1817 sur le canon, Mre Rle de Mutzig....etc

    Ce fusil a vécu une seconde carrière dans la garde nationale comme l'atteste le marquage PLD dans un macaron sur la crosse (Pour la Loi et le Droit).
    En état de fonctionner, MOINS CHER QU'UNE COPIE....
    Petites réparations sur le bois de la crosse, bon état général par ailleurs.
    Complet avec sa baguette.

    1 370,00 €

    Épuisé


  • Fusil 1777, modifié an IX - Manufacture Royale de Charleville 1816

    Les parties métalliques polies sont globalement en bon état.
    Piqures un peu marquées au niveau de l'Embouchoir.
    Vendu sans baguette.
    La platine à silex est parfaite, elle porte un superbe marquage de la Manufacture Royale de Charleville, et les pièces métalliques sont gravées de poinçons d'époque

    Le canon de 1134mm est bien millésimé sur la queue de culasse et porte la date 1816 sur le côté gauche du tonnerre.

    Le bois est d'une belle couleur, il est percé de quelques trous d'insecte sans gravité, mais est totalement d'origine. Il comporte son macaron, parfaitement lisible.
    Fonctionnel! Mais à n'utiliser pour le tir qu'après un test réalisé par un professionnel.

    A peine plus cher qu'une bonne copie fonctionnelle!



    1 230,00 €

    Épuisé


  • Casque de pompier modele 1855

    Beau casque que nous avons eu sans jugulaires.
    Comme nous avions des jugulaires de pompier en stock, nous les avons ajoutées (pas doublées de cuir), ainsi que le porte plumet et le plumet (neuf).
    L'ensemble est plaisant à voir, il est ainsi complet, vous pourrez doubler les jugulaires ou pas, selon votre choix.

    199,00 €

    Épuisé


  • Fusil d'infanterie 1777, modifié an IX, daté 1816. Manufacture Royale de Tulle, baionette d'origine.

    Excellent état général, même exceptionnel.

    Avec sa baguette.
    La platine à silex est parfaite, elle porte un superbe marquage de la Manufacture Royale de Tulle, et les pièces métalliques sont gravées de poinçons d'époque

    Le canon de 1120 mm est bien millésimé sur la queue de culasse et porte la date 1816 sur le côté gauche du tonnerre.

    Le bois est d'une belle couleur et est totalement d'origine.
    Fonctionnel! Mais à n'utiliser pour le tir qu'après un test réalisé par un professionnel.

    Au même prix qu'une bonne copie fonctionnelle!
    Ce fusil comme beaucoup, a connu une second carrière en 1830 (voir marquage tulle 1830, dans la crosse), vraisemblablement dans la garde nationale.
    Mériterait un petit nettoyage, le cylindre de fixation de la baïonnette est un peu écrasé en partie haute, on peut la fixer à l'endroit, mais pas à l'envers.



    1 430,00 €

    Épuisé


  • Type "Préval". Sabre d'officier supérieur de cavalerie lourde. Juin 1855, sabre attribué.

    Vers 1830, le Colonel Préval préconisait l'emploi pour la Cavalerie de ligne et de réserve d'une forte lame à section triangulaire surmontée d'une massive garde enveloppante à huit branches.
    Ce modèle ne fut pas accepté mais fut quand même produit en infimes quantités par des fourbisseurs pour certains officiers.
    Vulgairement, on peut le nommer "modèle 1831".
    S'il ne reste que quelques exemplaires, à compter sur le doigt d'une main, de sabres constitués de la garde et de la lame du Colonel, on retrouve parfois quelques modèles de fantaisie surmontés par des gardes plus communes.
    Le sabre présenté ici a été produit par la Manufacture de Chatellerault en juin 1855.
    En 30 ans de collection, c'est la première fois que je propose un tel sabre, vous avez peu de chances que l'occasion se représente.

    830,00 €

    Épuisé


  • 1822 cavalerie légère. Sabre d'officier "Coulaux ainé" et Cie à Klingenthal, fourreau à 2 anneaux

    Sabre de cavalerie produit avant 1882, lame de 92 cm , longueur totale 108 cm.

    Bon état général.

    330,00 €

    Épuisé


  • 1822. cavalerie légère officier. Sabre de Préval à Paris, fourreau à un un anneau, Solingen.

    Sabre de cavalerie produit après 1882, lame de 86cm de Solingen, longueur 101 cm.
    Fourreau légèrement pincé sur chacune des faces et petit éclat dans la plus haute cannelure de la fusée.
    Très bon état général par ailleurs.

    285,00 €

    Épuisé


  • 1845. Infanterie officier supérieur, sabre Manufacture impériale de chatellerault, mars 1853

    Monture en bronze, plateau ciselé à jour de rinceaux, pommeau à courte queue décoré en suite.
    Très bonne lame à triple gouttière, datée de 1853, du tout début du second Empire.
    Un sabre avec une lame du même modèle, attribué à un général est décrit dans le livre "Les sabres portés par l'armée française" de Jean Lhoste, page 280, image 511.
    Ce sabre est donc être un modèle 1845 dont on a remplacé le fourreau de cuir, trop fragile, par un en acier, et ce avant 1855.
    Il a gardé ses 2 anneaux de bélière.
    Poids avec fourreau: 1352 gr.
    Longueur totale sans fourreau 101 cm dont lame 86 cm.

    État proche du neuf.

    370,00 €

    Épuisé


  • Lieutenant colonel, infanterie, épaulettes, dans leur boite d'origine.

    Paire d'épaulettes spécifiques aux lieutenants colonels, puisque le corps est argent et les torsades or.
    Un peu d'oxydation (voir photos), bon état par ailleurs.
    Dans leur boite d'origine. 3 ème république

    115,00 €

    Épuisé


  • Troupe, cavalerie légère à la chasseur, sabre du Premier Empire, avec fourreau

    Pièce d'époque.
    Monture en bronze du type à la chasseur avec calotte à longue queue, garde à trois branches (une légèrement déformée) et oreillons de croisière.

    Branche principale poinçonnée de l’inspecteur Joseph Krantz et du contrôleur Jean- Georges Bick et du réviseur François Lobstein de la Manufacture de Klingenthal.

    Fusée recouverte de basane (tout petit manque de cuirà la base de la fusée) avec ses olives en laiton.

    Lame courbe de 880 mm creusée d' un large pan creux, bien poinçonnée de Krantz, Bick et du réviseur François Lobstein.

    Dos plat avec un marquage assez exceptionnel. Il est daté de juin 1814.
    La mention "Impériale"(Imp le) qui figurait après manufacture a été enlevée pour graver Royale (R le) après la 1ère abdication.
    On voit que la lame a été maintenue dans un étau pour limer la mention Imp le.
    Ce sabre a donc été commencé sous l'Empire et fini sous la 1ère restauration....pour surement servir encore aux 100 jours et sous la 2 ème restauration.
    C'est un témoignage de la succession effrénée des régimes politiques à cette période troublée de l'histoire de France.


    Lame en bon état, légèrement patinée.

    Fourreau très massif.

    Bonne pièce, bien au modèle de sabre de cavalerie légère à la chasseur, typique des dernières années du Premier Empire.

    Poids avec fourreau: 2514 g.
    Longueur totale: 1025 mm, dont lame 880 mm.



    1 190,00 €

    Indisponible


  • Uniforme de gala de commandant de l'armée de l'air Française...avant 1970

    Ce type de tenue a été abandonnée vers 1970....quel dommage.
    Cette une queue de pie, réalisée par maitre tailleur, le pantalon est décoré d'une fine baguette sur les coutures latérales.
    Tour de poitrine de la veste: 104 cm
    Tour de taille du pantalon: 78 cm, avec un rentré permettant d’agrandir le tour de taille d'au moins 4 cm.
    État neuf!

    190,00 €

    Épuisé


  • Portrait souvenir du 24 ème régiment de dragon

    Attribué au soldat Dairi Pierre, matricule 290, en 1909, 3 ème escadron, 3 ème compagnie du 24 ème dragon.

    390 X 495 mm, ensemble comprenant portrait et marquise.
    Le portrait est bien rectangulaire....on n'avait pas envie de refaire des photos pour un article à ce prix là....

    49,00 €

    Épuisé


  • Cavalerie légère transformé en 1882, troupe, modèle 1822, lame de 1851.

    Sabre modèle 1822, avec sa lame d'origine marquée Manufacture de Chatellerault 1851
    Un des bracelets d'origine a été supprimé en 1882 pour le mettre au règlement de l'époque.
    ANCIEN PRIX: 370 €

    320,00 €

    Indisponible


  • Medaille de Sainte Hélène avec son diplôme, encadrée

    DÉCORATION MILITAIRE. Médaille attribuée sous le deuxième Empire aux anciens de la Grande Armée.
    Bronze, patine d'époque, modèle ordonnance 31,3 mm, vendue avec son ruban ancien et son diplôme attribué à Veyzin Jacques soldat au 137 ème de ligne, inscrit à la Grande Chancellerie de la Légion d'Honneur sous le numéro 304269, signé du duc de Plaisance, Grand Chancelier de la Légion d'Honneur.
    Encadrement réalisé il y a quelques décennies: 355 X 270 mm

    189,00 €

    Indisponible


  • Cavalerie légère transformé en 1882, troupe, modèle 1822, lame de 1816.

    Sabre avec garde au modèle 1822, remonté avec une bonne lame d'origine du modèle 1816 (on ne laissait rien perdre) marquée Manufacture Royale du Klingenthal Xbre 1820.
    Un des bracelets d'origine a été supprimé en 1882 pour le mettre au règlement de l'époque.
    Ce type de sabre a été utilisé en l'état jusqu'à la guerre de 14, ce qui veut dire que cette lame a traversé presque un siècle dans des sabres remaniés au fil du temps.
    ANCIEN PRIX: 349 €

    270,00 €

    Épuisé


  • Épée d'officier Louis XV, Louis XVI

    Garde bronze d'époque, belle fusée ciselée avec guerrier grec, victoire, motifs végétaux...
    Lame neuve (67 cm) pas utilisable en escrime, joliment gravée à l'acide.
    Le fourreau tout neuf a besoin de se patiner pour s'assortir à la garde ancienne...ça viendra!
    Longueur totale avec son fourreau (neuf): 92 cm.
    Modèle utilisé par les officiers ou comme épée de cour vers 1750/1780.
    Introuvable en originale avec un fourreau utilisable. Les copies sont rares, bon compromis pour du spectacle ou de la reconstitution.

    382,00 €

    Indisponible


  • Épée d'officier d'état-major 1er Empire

    Beau clavier a enroulement latéral figurant un trophée d'armes.
    Pommeau au foudre symbole de l'état major
    Branche de garde parsemé d'abeilles d'où l’attribution à l'époque Empire.
    Longueur totale 890 mm dont lame gravée de 745 mm.
    Talon marqué IGB sur une face et de l'autre un texte pas très lisible...car caché par le clavier, mais qui se termine par"à Paris"
    Garde en Bronze et poignée en ébène quadrillé.

    440,00 €

    Indisponible


  • Épée de cour ou d'officier d'état-major 1er Empire, pièce d'époque

    Belle épée d'officier à monture bronze avec son clavier décoré de têtes barbues inspirées de l'antiquité, de motifs floraux ....et d'abeilles, ce qui permet de dater cette épée de la fin de l'Empire.
    Bonne lame avec beaux restes de bleu et de doré, marquée S et K à Solingen.
    Petit écrasement à la chape...au dos
    Fourreau avec cuir et bouterole refaits. Les plaquettes de nacre sont en bon état, juste un éclat dans le bas de la fusée du dos.
    Longueur 94 cm dont lame 82 cm.
    Poids avec fourreau: 495 gr

    680,00 €

    Épuisé


  • Épaulettes de tradition de colonel - La paire

    Épaulettes en bon état, encore utilisées dans l'armée française pour les cérémonies.
    Peuvent être utilisées en reconstitution pour des tenues dés le second Empire.

    Parfait pour du théâtre aussi!

    Une seule paire en stock

    Longueur 19 cm.
    Largeur minimale 6 cm
    Largeur maximale 12,5 cm.
    Longueur torsades (gros bouillons) 6 cm.

    110,00 €

    Épuisé


  • Cavalerie légère, officier, modèle 1822, fourreau à 2 anneaux, Louis philippe

    Bonne lame marquée au dos "Manufacture Royale de Chatellerault, mars 1843", fourreau à 2 anneaux de bélière.
    Ce qui signifie que ce sabre d'officier est un bon modèle 1822, produit sous Louis Philippe, et qui n'a pas subi de modification par la suite, contrairement à la plupart de ces sabres.
    Manque une partie du filigrane sur la fusée en galuchat, état tout à fait correct par ailleurs, dans son jus, à nettoyer.
    Longueur 107 cm dont lame 92 cm.
    ANCIEN PRIX: 395 €

    350,00 €

    Épuisé


  • Officier de cavalerie légère, sabre belle époque, pommeau monogrammé.

    Modèle 1822 d'officier, fabrication privée de KRAE?ER Rue des filles du Calvaire à Paris.
    Pommeau monogrammé, fourreau oxydé, bon état général par ailleurs, dans son jus.
    Dorure caractéristique de la Belle Epoque.
    Longueur 108 cm dont lame 88 cm

    285,00 €

    Indisponible


  • Légion étrangère France - Épaulettes années 50 originales - La paire

    Belles épaulettes anciennes de la légion. Bon état

    18,00 €

    Épuisé


  • Hausse-col à l'aigle, second Empire, officier des troupes à pied.

    Bon hausse col du second empire, avec son système de fixation à papillon. Excellent état.
    Antiquité militaire

    101,00 €

    Épuisé


  • Épée Louis XV à monture en fer à garde ajourée

    Bonne pièce d'époque, garde en fer ajouré, belle lame gravée, petit manque à la bague tressée en haut du filigrane, parfaite par ailleurs.
    Règne de Louis XV. Ne s'oxyde pas depuis plusieurs années, qualité d'acier remarquable.
    Longueur totale 88 cm dont lame 70 cm.
    Vers 1750

    499,00 €

    Épuisé


  • Épée d'officier des services administratifs 2ème Empire.

    Sous le 2 ème empire un fonctionnaire exerçant des fonctions supérieures était doté d'une épée, habituellement décorée d'une aigle sur le clavier.
    L'épée ci dessous est un modèle standard. Longueur 100 cm dont lame 87 cm.
    Poignée en bois noirci et bronze. Lame de section triangulaire marquée Coulaux et Cie, Klingenthal. Sans fourreau

    235,00 €

    Épuisé


  • Troupe, cavalerie légère à la chasseur, an XI, sabre du Premier Empire, avec fourreau. État MOYEN

    Pièce d'époque.
    Monture en bronze du type à la chasseur avec calotte à longue queue, garde à trois branches et oreillons de croisière.
    Sabre qui a été très (trop) largement restauré.
    Le cuir de la fusée a été refait, la lame a été très fortement décapée, le fourreau est lui aussi très aminci après un nettoyage approfondi.....mais ça reste une pièce qui a connu les guerres Impériales et le prix est très largement inférieur à celui d'une pièce en état optimal, nettement plus couteuse!
    En attendant des jours meilleurs il ne dépare pas une collection Empire.

    Branche principale poinçonnée de l’inspecteur Joseph Krantz et du contrôleur Jean- Georges Bick de la Manufacture de Klingenthal.

    Fusée recouverte de cuir (refait) avec ses olives en laiton.

    Lame courbe de 860 mm creusée d' un large pan creux, poinçonnée de Krantz, Bick et du réviseur François Lobstein.

    Dos plat

    Poids avec fourreau: 2177 g.
    Longueur totale: 103 cm, dont lame 86 cm.



    630,00 €

    Épuisé


  • Fusil d'infanterie 1777 modifié, marquage Saint Etienne, vendu

    Fusil d'infanterie utilisé sous l'Empire.
    Toutes les pièces métalliques sont bien au modèle et apparemment d'origine.
    Platine marquée M re Imp le de St Etienne

    Fonctionnel! Mais à n'utiliser pour le tir qu'après un test réalisé par un professionnel.
    Baguette pour le nettoyage du canon bien présente. Sangle plus récente
    Poids avec la sangle: 4170 gr, longueur totale 1415 mm dont canon 1025 mm.
    Très bon état.
    A peine plus cher qu'une bonne copie fonctionnelle!

    1 210,00 €

    Épuisé


  • AIGLE DE DRAPEAU, 2ème Empire

    Aigle tête à gauche non couronnée
    Sur caisson au chiffre «N III» (Napoléon III) .
    Petites réparations à la base de l'aigle. Complet avec sa douille. En laiton estampé. Ht: 19 cm. Ht avec douille: 27 cm.
    Epoque second Empire

    570,00 €

    Indisponible


  • Ceinturon d'officier de marine, vers 1900

    Pas de bélières, plateau du ceinturon dans sa belle dorure d'origine

    59,00 €

    Épuisé


  • Épée de ville ou de cour, 2 ème moitié XVIII ème . Sans fourreau

    Pièce d'époque.
    Bonne petite épée de ville ou de cour que l'on portait à la fin du XVIII ème siècle pour se protéger notamment des mauvaises rencontres, (c'est un peu la bombe lacrymogène de l'époque)
    On se devait également de porter l'épée dans certaines circonstances, lors des cérémonies ou d'une visite à Versailles par exemple, où l'on pouvait louer une épée!
    Cette épée est un modèle léger et sobre.

    Longueur totale 98 cm, fer noirci, fine lame triangulaire.
    Poids: 325 gr...une plume. Très bon état!
    Parfait pour habiller un civil, un voyageur, du XVIII ème siècle, pour compléter une tenue civile

    250,00 €

    Épuisé


  • Boutons anciens argentés aux 3 fleurs de lys et couronne, 25 mm

    Stock récupéré sur des costumes anciens.
    État variable, l'argenture d'origine s'estompe et laisse apparaître le laiton.
    La taille qui reste correspond au bouton du milieu.
    Bien pour un costume restauration

    4,00 €

    Indisponible


  • Pendule restauration

    Belle pendule restauration, mais qui a encore conservé de nombreuses caractéristiques du style Empire.
    Beau personnage en bronze doré et allégories évoquant la musique, manque une extrémité de flèche sur le socle.
    Mécanisme à réviser. Bel objet, dans son "jus", qui mériterait un petit nettoyage.
    Très décoratif, toute l'élégance des productions de cette époque.
    Hauteur: 34 cm.
    Largeur à la base: 24 cm X 9 cm.
    Plutôt à prendre sur place

    850,00 €

    Indisponible


  • Gousset porte-épée en buffle blanc de la garde....républicaine - L'unité

    Superbe qualité de buffle blanc avec les surpiqures de la garde...républicaine, bouclerie bronze de qualité.

    Très utile pour suspendre une épée.
    Livrés avec leur poussière, en l'état.

    29,00 €

    Épuisé


  • Sabre de cavalerie lourde Allemagne

    Nous n'avons pas réussi à identifier précisément ce sabre, il est surement de la 2 ème moitié du XIX ème, d'une province allemande, mais il manque le médaillon sur la garde qui aurait permis de l'identifier. Sans fourreau. Très bien équilibré, belle arme massive avec une belle garde en bronze.
    Longueur 101 cm dont lame 86 cm

    290,00 €

    Épuisé


  • Glaive d'infanterie modèle 1831

    Modèle classique, 1831.
    Bon état, avec fourreau gravé sur la chape. Nombreux autres marquages sur la croisière, la lame....etc.
    Lame un peu grise, mais pas nettoyée.
    Bonne pièce du règne de Louis Philippe, mais utilisé jusque sous le second Empire.
    Longueur 66 cm, dont lame 48 cm.
    Un classique à un prix basique pour une bonne pièce, bien dans son jus. ANCIEN PRIX 219 €

    169,00 €

    Indisponible


  • Aiguillettes anciennes pour officier d'état-major.

    Réalisées en cordon milanaise or fabriqué en France.
    Fabrication du siècle dernier.
    L'or du cordon est terni, peut convenir pour une tenue un peu patinée, ou pour la collection

    107,00 €

    Épuisé


  • Rare sabre de sapeur de la garde nationale second Empire, vendu en 12 h

    Modèle très rare, produit sous le second empire comme l'indique le marquage sur la lame

    1 370,00 €

    Épuisé


  • Sabre dit "Blücher", exemplaire authentique, modèle des guerres Napoléoniennes

    Sabre de cavalerie légère utilisé à l'origine par l'armée britannique puis par les prussiens que les anglais ont gracieusement doté de cette arme, afin de contribuer à la lutte contre l'empereur.

    710,00 €

    Indisponible


  • Ceinture écharpe genéral de division

    Modèle 3 ème république, très bon état.
    Peut être par exemple utilisée pour mettre autour de la taille d'un uniforme de Napoléon III

    400,00 €

    Épuisé


  • Sabre de cuirassier modèle an XIII, vendu en 3 h

    Bonne monture en bronze avec calotte à courte queue à découpes en accolade. Nombreux marquages et matricule.

    Fusée recouverte de basane avec son filigrane
    Lame à quatre pans creux de 945 mm avec pointe modifiée en 1816, poinçonnée de Lobstein de Klingenthal, de Bisch et Borson

    Elle est patinée sans excès.
    Sur le dos on arrive difficilement à lire 1814 ce qui correspond à la période d'activité de Borson, directeur le 1er aout 1814.

    Fourreau à nettoyer, ou pas, si vous voulez le garder "dans son jus", condition très convenable.
    Entrée de fourreau marquée également du poinçon de Borson.
    Un bracelet de bélière marqué 1022.

    Modèle en service dans la cavalerie française à partir du Premier Empire.





    Longueur : 1150 mm dont lame 945 mm

    Fabriqué sous le Premier Empire pour en armer les cuirassiers, utilisé sous la Restauration et au-delà, jusqu'à la 3 ème république!

    1 030,00 €

    Épuisé


  • Officier dit de mineur, révolution, sabre.

    Production typique de la période révolutionnaire ou l'on a "fait feu de tout bois" pour équiper des troupes abondantes mais pas toujours très professionnelles. On équipait à la va vite avec des lames que l'on faisait fabriquer dans des ateliers épars, voire même des lames prises à l'ennemi, que l'on montait avec des poignées parfois rudimentaires.

    530,00 €

    Indisponible


  • Briquet d'infanterie, Révolution, sabre.

    Production typique de la période révolutionnaire ou l'on a "fait feu de tout bois" pour équiper des troupes abondantes mais pas toujours très professionnelles.
    On équipait à la va vite avec des lames que l'on faisait fabriquer dans des ateliers épars, voire même des lames prises à l'ennemi, que l'on montait avec des poignées parfois rudimentaires.
    Nous vendons ce sabre comme nous l'avons trouvé avec une lame droite et plutôt longue pour un briquet, et qui n'a normalement rien à faire sur une telle arme, mais on a trouvé de tout à cette époque, il fallait équiper les soldats de la levée en masse. Pas de marquage sur la lame, ni sur le fourreau. Marquage pas très lisible sur la branche de garde: "DUPONT"?...et quelques chiffres

    279,00 €

    Épuisé


  • Pistolet modèle 1777 apte au tir

    Bon pistolet de cavalerie modèle 1777, utilisé de l'ancien régime jusqu'à son remplacement progressif par l'an XIII.
    Superbe état général, nombreux marquages dont Mars D 1782 avec fleur de lys sur la crosse.

    Vendu en état de marche avec silex, mais sans baguette.

    Poids 1317 gr, longueur 34 cm

    1 275,00 €

    Épuisé


  • 2ème Empire, Hauts fonctionnaires civils. Boutons - l'unité

    Petit lot de boutons refrappés il y a une dizaine d'années avec la matrice d'origine, qui a disparu depuis.

    La qualité est donc irréprochable, mais ce ne sont pas des boutons "authentiques".

    Pour compléter une tenue ou mettre sur un blazer, ils sont très beaux!

    Ce type de boutons équipait notamment les hauts fonctionnaires sous le second Empire.

    Stock très limité. ne reste que la taille 21 mm

    4,00 €

    Indisponible


  • Officier d'infanterie modele 1821, sabre, fourreau neuf

    Bon état global, fusée avec son gainage cuir d'origine, lame gravée au talon et sur le 1er tiers.
    Pas cher pour une pièce apparue 6 ans après la fin de l'Empire.
    Longueur 84 cm dont lame 70 cm. Fourreau neuf au modèle utilisé dés l'Empire

    237,00 €

    Indisponible


  • Culotte troupe de grand uniforme de Saint Cyr, taille 38

    Culottes en excellent drap de laine fabriquées il y a quelques décennies pour les élèves officier de l'école de Saint Cyr et encore en bon état.
    La bande latérale bleue peut éventuellement être enlevée (par vos soins) et/ou remplacée par une bande d'une autre couleur afin d'utiliser ce pantalon pour une tenue de piou-piou ou pour un officier.

    39,00 €

    Épuisé


  • Sabre d'entrainement à l'escrime militaire

    Sabre utilisé dans les années 1900 pour l'entrainement au sabre militaire, provient d'Alsace, apparemment donc un modèle allemand...eh oui.
    Pas de marquage sur la lame, bonne poignée en galuchat, bon état général, juste quelques marques d'usage sur la lame, c'est une arme qui a servi!
    Longueur 102 cm dont lame 86 cm. Poids: 635 gr

    125,00 €

    Épuisé


  • Épée officier de toutes armes, modèle du 19 mars 1872, 3 ème république.

    Belle épée qui équipait les officiers de toutes armes sous la 3ème république.
    Couronne de laurier et de chêne sur fond de 6 drapeaux déployés sur le clavier.
    Pommeau au demi foudre ailé.
    Contre clavier rabattable fonctionnel .
    Fusée en corne, un peu de jeu

    Lame à double gouttière, gravée "Coulaux et Cie".
    Fourreau d'origine tout acier, reste de nickelage au dos
    Longueur 104 cm dont lame 84 cm.
    Bonne pièce, dans son jus.

    215,00 €

    Épuisé


  • Pistolet d'arçon, modèle an XIII

    Bon pistolet de cavalerie avec son mécanisme fonctionnel.
    Platine gravée "Manuf Imp De St Etienne". Canon gravé B 1813. Nombreux poinçons, G couronné et D surmonté d'une étoile.
    Manques et fêles sur le bois,manque la baguette, en parfait état cette arme couterait de 1300 à 1500 €.
    Longueur totale 35 cm. ANCIENT PRIX 810 €

    740,00 €

    Indisponible


  • Epée d'officier d'état-major au profil d'Henry IV, pommeau à la fleur de lys.VENDUE EN 2 H

    Épée Restauration
    Longueur totale 94 cm dont lame gravée 82 cm, poids 516 gr!
    Bonne lame de section losangique, gravée à l'acide de motifs floraux et militaires, marquée S et K en cursives au talon.
    Foudres ailées sur le contre clavier, symboles de l'état major.
    Clavier décoré d'un trophée d'armes et, dans une couronne de laurier, du profil du bon roi Henry IV, le roi consensuel qui voulait le bien du peuple et souhaitait qu'il ait "sa poule au pot tous les dimanches".
    Les contours des ciselures sont un peu usés, soit qu'elle ait été portée pendant de nombreuses années, soit qu'on l'ait soigneusement astiquée dans la famille qui la détenait.
    Pommeau et bague de maintien de la fusée ornés de la fleur de lys symbole de la royauté .
    En bref cette épée est une véritable profession de foi royaliste, son propriétaire voulait bien montrer son attachement à la royauté....amusant quand on sait que cette épée provient d'une famille qui avait la même épée, provenant du même propriétaire, avec un clavier identique, mais avec le profil de l'Empereur effacé dans sa couronne de laurier, et pas de fleur de lys au pommeau bien sûr....autres temps autres mœurs!
    Beaucoup de français furent plus "loyalistes" que "royalistes" à cette époque.
    Sans fourreau.

    365,00 €

    Indisponible


  • Ingénieur des Mines, 3 ème république, épée

    Monture laiton doré à une branche à médaillon et perlée.
    Plateau décoré du marteau et du maillet, dans un décor foliacé
    Pommeau décoré d'une ove. Fusée à plaquettes de nacre rainurées en bordure. Réparation très ancienne et même peut être d'origine (manque comblé) sur la plaquette du dos...qu'on ne voit pas!
    Longueur totale 93 cm dont lame 77 cm, gravée à l'acide, marquée au talon, "Coulaux et Cie, Klingenthal"
    Fourreau cuir ancien avec ses deux garnitures d'origine décorées en suite.
    Très bel objet, très décoratif, peut agréablement compléter une tenue vénitienne.
    Ancien prix: 670 €


    3 ème république

    590,00 €

    Indisponible


  • Sabre de bord modèle 1833, VENDU

    Bon sabre de bord du modèle 1833, bon marquage du 2 ème Empire au dos "Manuf Imple de Chatellerault mai 1865 ".

    Ancre gravée sur la lame. Fourreau d'origine en partie décousu, extrémité du cuir abimée, manque la bouterolle.
    Longueur totale 810 mm, lame 675 mm.

    Dans son jus!

    600,00 €

    Indisponible


  • Sabre d'officier d'infanterie modèle 1821

    Sabre réglementaire. Lame avec superbe bleui et doré partiellement effacé sur un seul côté.
    Belle poignée dans sa dorure d'origine, rare dans un tel état.
    Longueur totale: 86 cm dont lame 70 cm. Poids 613 gr.
    Pas cher avec une lame sympathique comme celle ci!

    210,00 €

    Indisponible


  • Epée à plateau en lyre asymétrique, vendue

    Ce type d'épée apparait sous l'ancien régime. Lors de la révolution le pommeau est remplacé par un bonnet phrygien, puis de nouveau par des casques empanachés.
    Après l'Empire ces épées continuent encore leur carrière, on les trouve parfois avec 3 fleurs de lys sur le devant du plateau.
    Utiliser ces épées en reconstitution avec un bon fourreau d'époque serait criminel, car un tel fourreau supporterait mal d'être réutilisé au bout de 200 ans.
    Cela signifie qu'il faut utiliser des épées avec des fourreaux neufs, c'est ce que nous avons fait.
    Cette épée est vraiment du premier Empire, on voit sur la lame la trace du martelage de l'aigle qui a été effacé à la restauration!
    Longueur totale avec fourreau: 102 cm. Lame 83 cm. Le plateau asymétrique permet à la garde d'être moins saillante et donne un confort supplémentaire.

    UNE SEULE EN STOCK!

    520,00 €

    Indisponible


  • Officier de cavalerie légère ou aide de camp, sabre

    Nous avons remplacé les éléments en bronze, incomplets, de la garde d'un bon sabre d'officier de cavalerie légère par une garde en bronze de récupération.

    Le fourreau et la lame sont donc d'époque, la lame est bien gravée, le fourreau est noirci par l'oxydation, mais ne présente aucune amorce de trou.

    Nous n'avons pas voulu y toucher, certains fourreaux d'époque étant de couleur noire.
    Bref l'ensemble constitue un bon sabre de cavalerie légère avec lame et fourreau d'origine, pas trop cher pour une pièce à 80 % d'époque.

    Notez la branche de garde creusée en gouge et la tranche de dessus du fourreau, plate, un gage d'authenticité!

    Longueur 103 cm dont lame 87 cm.

    785,00 €

    Indisponible


  • Officier de chasseur à cheval empire, sabre.

    Bon sabre d'officier de cavalerie légère, il a vécu, mais son état témoigne de ses 200 ans d'existence.
    Légèreté typique des bonnes pièces d'époque.
    Pièce pas trafiquée, bien pour la collection

    790,00 €

    Indisponible


  • Epée d'officier 2ème empire

    Très bel exemplaire original d'épée du 2 ème Empire.

    370,00 €

    Indisponible


  • Sabre modele 1822 courbe

    Bon marquage sur la lame: "Manuf d'armes de Chat aout 1881, Cav rie Lre modèle 1822".
    Bons poinçons sur la garde, bon état général. Seul le fourreau porte des traces d'oxydation sur sa face arrière, mais a été bien nettoyé

    279,00 €

    Indisponible


  • Épée d'officier 1er empire, Horaces et Curiaces

    Beau modèle classique dit "de la Confédération du Rhin", représentant la lutte des Horaces et des Curiaces.

    790,00 €

    Indisponible


  • Sabre modele 1822 droit vendu

    Fourreau très oxydé, mais pas percé, cuir de la poignée décousu....petit prix!
    Lame en excellent état et bien marquée par contre.
    Le modèle à lame droite est beaucoup plus rare que le modèle courbe.

    197,00 €

    Indisponible


  • Epaulettes rouges et or

    Épaulettes à priori destinées à des musiciens type garde républicaine notamment, très intéressantes du fait des couleurs rouges et or qui s'assortissent parfaitement à de nombreuses tenues. Rouge des torsades un peu passé, bon état général par ailleurs.
    Le prix indiqué est un prix sans la boite

    99,00 €

    Indisponible


  • Epee des services administratifs: 2ème empire

    Sous le règne de Napoléon III on aime beaucoup les aigles sur les claviers des épées, encore plus que sous le premier Empire. En voilà un bon exemple avec cette épée des services administratifs .

    278,00 €

    Indisponible


  • Pistolet 1822 t bis

    Le pistolet de cavalerie utilisé sous l'Empire suit l'évolution des armes à feu portatives et le système à silex est progressivement remplacé par un système à percussion, d'abord le 1822 T (pour transformé), puis le 1822 T bis. Le pistolet que nous vous proposons est en état de marche, "dans son jus", pas nettoyé et doté de tous ses marquages règlementaires.

    470,00 €

    Indisponible


  • Tambour ancien peau abimée, avec baudrier cuir

    Tambour ancien, peau déchirée d'un côté, patine de grenier, pas de marquage sur la caisse.
    Pourtour en laiton, à nettoyer éventuellement.
    Diametre 40 cm, hauteur 30 cm. Vendu avec baudrier de cuir porte tambour.

    116,20 €

    Indisponible


  • Medaille de Sainte Hélène, piece originale, decret du 12 aout 1857. vendue

    DECORATION MILITAIRE. Médailles attribuée sous le deuxième Empire aux anciens de la grande armée.
    Bronze, patine d'époque, modèle ordonnance 31,3 mm, vendue avec son ruban(+récent) .

    79,00 €

    Délai non renseigné

    Commander


  • Rapière à pitones, copie

    Un seul exemplaire disponible provenant du stock d'un costumier.
    La lame ne peut donc pas être garantie pour le combat.
    Belle arme patinée, beaux détails de ciselures sur la garde.
    Pas de fourreau.
    Longueur 103 cm dont lame 89 cm

    220,00 €

    Épuisé



haut de page