Pensez à mettre à jour votre navigateur

Vous utilisez une version obsolète d'Internet Explorer. Bon nombre de sites Web ne prennent plus en charge Internet Explorer 6 et vous ne pourrez plus accéder à ces sites avant d'avoir effectué la mise à jour de votre navigateur.

Vous n'êtes pas sûr ?

Visitez la page de support Microsoft.

Ce site reste consultable mais de manière beaucoup moins optimale qu'avec un navigateur récent.

Utilitaires Menu Catalogue Avantages

Javascript n'est pas activé !
Vous devez l'activer pour passer commande.

Recharger la page


ARTILLERIES DU 1er EMPIRE. Toutes les pièces d'artillerie de la fin de l'ancien régime au 1er Empire

  1. Nouveauté

    29,50 €

    Expédié sous 10 à 15 jours

    Commander

Aborder l’artillerie française du Premier Empire nécessite de s’attacher à la description par le menu de l’arme savante à la fin de l’Ancien Régime et pendant la Révolution. C’est ce à quoi se consacre aussi cet ouvrage. Le terme artillerie au Moyen-Âge désigne « l’ensemble des machines dont une armée fait usage ». À l’origine, donc, le corps de l’artillerie est constitué d’officiers qui créent, emploient et entretiennent ces machines.
Il faut attendre plusieurs siècles et bien des vicissitudes pour que l’artillerie soit enfin dotée d’une organisation efficace : ce sera l’oeuvre de Jean-Baptiste Vaquette de Gribeauval. C’est cette organisation, lentement mise sur pied par Monsieur de Gribeauval, inspecteur de l’Artillerie, pendant près de trente ans, qui restera, peu ou prou, en vigueur jusqu’en 1825 et qui fait l’objet de cet ouvrage.
Toutes les pièces d’artillerie, le matériel mis en oeuvre par les artilleurs à pied et à cheval de la fin de l’Ancien Régime, de la Révolution et du Premier Empire, tout comme les pontonniers, les artilleurs sédentaires ou les artilleurs garde-côtes, héros trop souvent oubliés de l’épopée napoléonienne, sont détaillés dans les centaines de profils et silhouettes présentées ici…
Deux chapitres sont consacrés aux trains d’artillerie et des équipages qui, avec le Premier Empire, atteignent enfin l’âge adulte… L’âge du règlement. Cet ouvrage est la nouvelle version revue, augmentée et amendée des ouvrages publiés il y a quelques années par les auteurs. Sur 176 pages, près d’un millier de dessins développent le propos de ces deux passionnés de la période.

haut de page