Pensez à mettre à jour votre navigateur

Vous utilisez une version obsolète d'Internet Explorer. Bon nombre de sites Web ne prennent plus en charge Internet Explorer 6 et vous ne pourrez plus accéder à ces sites avant d'avoir effectué la mise à jour de votre navigateur.

Vous n'êtes pas sûr ?

Visitez la page de support Microsoft.

Ce site reste consultable mais de manière beaucoup moins optimale qu'avec un navigateur récent.

Utilitaires Menu Catalogue Avantages

Javascript n'est pas activé !
Vous devez l'activer pour passer commande.

Recharger la page


France : Légion d'Honneur, centre brodé, aigle métal , plaque de grand aigle

  1. 79,00 €

    En stock, expédié sous 24 à 72h

    Commander

C'est la plus prestigieuse des DÉCORATIONS MILITAIRES, mais c'est aussi une décoration civile!
Cette plaque de grand croix de la Légion d'honneur était portée notamment par les maréchaux. L'empereur l'arborait sur son uniforme, en même temps qu'une croix de chevalier en métal qu'il remettait quelquefois sur le champ de bataille aux soldats les plus méritants.


Fil d'argent sur sequins d'argent, centre en métal estampé rempli d'un alliage, finition argentée patinée. Branches en laminette d'argent.

On désignait déjà les plaques de ce type sous le nom de "crachat" sous l'ancien régime, la tradition a perduré sous l'Empire.

Taille de pointe à pointe 94 mm.
Nous avons recrée un modèle dont l'anneau central est en relief et le centre semé de paillettes.
DÉCORATION MILITAIRE ET CIVILE.

L'ordre de la légion d'honneur fut institué le 11 juillet 1804, les premières distributions eurent lieu lors d'une cérémonie grandiose dans la chapelle des invalides, puis le 16 aout 1804 au camp de Boulogne.

Parmi les premiers titulaires un certain Coignet qui nous a laissé des mémoires irremplaçables.

La légion d'honneur a survécu à l'Empire et continue d'être distribuée de nos jours, l'aigle et le profil de l'Empereur ont été remplacés par le lys, le profil d'Henry IV, Céres, les drapeaux tricolore.

Sa grande nouveauté fut d'être attribuée aussi bien à des civils que des militaires, sans distinction de rang social ou de religion, alors que certaines décorations de l'ancien régime ne pouvaient être attribuées qu'à des nobles ou à des catholiques.

haut de page