Pensez à mettre à jour votre navigateur

Vous utilisez une version obsolète d'Internet Explorer. Bon nombre de sites Web ne prennent plus en charge Internet Explorer 6 et vous ne pourrez plus accéder à ces sites avant d'avoir effectué la mise à jour de votre navigateur.

Vous n'êtes pas sûr ?

Visitez la page de support Microsoft.

Ce site reste consultable mais de manière beaucoup moins optimale qu'avec un navigateur récent.

Utilitaires Menu Catalogue Avantages

Javascript n'est pas activé !
Vous devez l'activer pour passer commande.

Recharger la page


Gourgaud, officier d'ordonnance de l'empereur

  1. 3 200,00 €

    12 à 16 semaines de délai

    Commander

Tenue spécifique aux officiers d'ordonnance de l'Empereur.
Le dos est particulièrement enrichi pour correspondre au grade du titulaire en 1814, en l'occurrence chef de bataillon.
Gourgaud est le seul des officiers d'ordonnance de l'Empereur qui soit revenu à son poste aux 100 jours.
Il accompagna l'Empereur à Saint Hélène, mais revint en France assez rapidement.
La situation confinée des exilés volontaires ne lui convenait pas!

Nous avons fait réaliser une teinture spéciale pour recréer ce tissu bleu barbeau bien spécifique, qui était l'apanage des officiers d'ordonnance de l'empereur. Les broderies ont été particulièrement étudiées en croisant des sources documentaires variées, notamment 2 articles publiés par Mr Pigeard dans tradition magazine. L'habit veste est brodé de motifs de feuilles de chêne, de laurier et de palmes alternés, le dos a été brodé en se basant sur des illustrations de Courcelle publiées dans l'ouvrage" Le Grand Quartier Général Impérial", publié aux éditions quatuor, page 48
Une épaulette tréflée argent prolongée d'une aiguillette couvre l'épaule droite, la gauche porte une épaulette argent à gros bouillons d'épinard plus classique. Le prix indiqué est celui de la veste avec une épaulette et l'aiguilette

Les tenues d'officier d'ordonnance étaient vertes au début de l'Empire, certaines illustrations tardives, dont certaines réalisées bien après la fin de l'Empire, les représentent bleues presque marine.

haut de page