Pensez à mettre à jour votre navigateur

Vous utilisez une version obsolète d'Internet Explorer. Bon nombre de sites Web ne prennent plus en charge Internet Explorer 6 et vous ne pourrez plus accéder à ces sites avant d'avoir effectué la mise à jour de votre navigateur.

Vous n'êtes pas sûr ?

Visitez la page de support Microsoft.

Ce site reste consultable mais de manière beaucoup moins optimale qu'avec un navigateur récent.

Utilitaires Menu Catalogue Avantages

Javascript n'est pas activé !
Vous devez l'activer pour passer commande.

Recharger la page


La campagne d'Espagne 1807-1814. Colonel A Grasset, Éditions quatuor

  1. 270,00 €

    Épuisé

Ouvrage paru en fin d’année 2009, au prix de 290 € dans sa version en soie d’Orient.
Texte et illustrations sont séparés.
Pour réaliser un livre sur cette campagne si difficile, si âpre, complexe, traversée de moments de grande bravoure et de découragements, de victoires et de défaites, d’obstination et de doute, les Éditions quatuor ont choisi de la présenter sous forme de deux livres, l’un de texte uniquement, sur deux colonnes de 320 pages, et l’autre, un album de 96 pages, consacré aux cartes et aux illustrations.

Les deux livres sont présentés, dans leur format spécifique de 325 x 245, les deux livres sont, tous deux en soie d’Orient, numérotés à la main, avec tranche fil.
Leur précédent propriétaire a choisi de faire découper les illustrations du coffret comme il l'a fait pour une bonne partie des ouvrages de sa bibliothèque, en faisant ainsi des pièces d'exception.

La campagne d’Espagne, qui dura de 1807 à 1813-1814 est une histoire confuse, si on ne sait pas la regarder comme il le faudrait.
Il y a eu une première période qui dura jusqu’au début de 1809, qui est la phase de conquête proprement dite, la voie d’une difficile victoire. C’est la partie qui est la plus intéressante pour les amateurs d’histoire militaire, car c’est une histoire lisible, c’est celle qui est la plus abondamment racontée par le Commandant Grasset, dans sa volumineuse étude.
Et c’est le moment où Napoléon lui même est le plus présent à la tête de ses troupes. Ensuite il s’agit surtout de petits combats, de guérillas, puis la lente désagrégation. Cette dernière partie n’est donc racontée que dans le dernier quart de notre ouvrage.

haut de page