Pensez à mettre à jour votre navigateur

Vous utilisez une version obsolète d'Internet Explorer. Bon nombre de sites Web ne prennent plus en charge Internet Explorer 6 et vous ne pourrez plus accéder à ces sites avant d'avoir effectué la mise à jour de votre navigateur.

Vous n'êtes pas sûr ?

Visitez la page de support Microsoft.

Ce site reste consultable mais de manière beaucoup moins optimale qu'avec un navigateur récent.

Utilitaires Menu Catalogue Avantages

Javascript n'est pas activé !
Vous devez l'activer pour passer commande.

Recharger la page


Jambes courtes, culotte petit pont

  1. À partir de 199,00 €

    12 à 16 semaines de délai

    Commander

ATTENTION
LES COMMANDES POUR CE MODÈLE NE SERONT RÉALISÉES QU'APRÈS PASSAGE EN MAGASIN POUR PRISE DE MESURES

La culotte/pantalon descend juste sous le genou et se porte avec des bas, des guêtres, voire même les bottes.

Plusieurs tissus sont possibles :
- un fort coton blanc.
- un coton satiné imitation soie en tenue de bal ou de cour.
- la laine (couleurs au choix), dans ce cas le pantalon est doublé de coton, d'où un prix plus conséquent.

- tissu imitation daim, qui bien sûr n'existait pas sous l'Empire, mais fait très bien illusion, utilisé habituellement en ameublement, il a le même velours qu'une vraie peau de daim, est extrêmement solide et se lave en machine, on le met à sécher au séchoir et il se porte sans aucun repassage, que du bonheur!
Et par - 20° à Austerlitz, avec un caleçon genre Damart en dessous, le confort est total.

Les culottes de l'époque se portent très amples au niveau des fesses (voir la reproduction d'une gravure contemporaine), donnant un aspect un peu "sac".
Nos illustres ancêtres ne portaient pas de couches culottes, par contre ils montaient à cheval et cette ampleur est destinée à donner de l'aisance quand on doit arquer les jambes pour se mettre en selle. Une culotte moulante n'est donc pas dans l'esprit des fabrications du premier Empire et nos réalisations reproduisent cette particularité.

Attention : toutes ces culottes se portent obligatoirement avec des bretelles élastiquées (pas d'époque, mais ça ne se voit pas sous l'habit) ou bretelles en toile et sont assez près du corps.

Cela signifie que si vous les portez "baggy" comme les surfers ou les adeptes du skate, vous allez déchirer l'entrejambe qui est faite pour se placer juste sous vos génitoires (messieurs) et non point 20 cm plus bas, qu'on se le dise!

Les culottes montent très haut, sous les dernières côtes...c'est logique si l'on considère la longueur d'un dolman ou des gilets d'époque qui ne sont pas plus longs qu'un boléro.
Une culotte de coupe moderne laisserait voir l'espace entre le bas de la veste et le haut de la culotte.

Une "jarretière" permet la fermeture du pantalon sous le genou.

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


haut de page