Pensez à mettre à jour votre navigateur

Vous utilisez une version obsolète d'Internet Explorer. Bon nombre de sites Web ne prennent plus en charge Internet Explorer 6 et vous ne pourrez plus accéder à ces sites avant d'avoir effectué la mise à jour de votre navigateur.

Vous n'êtes pas sûr ?

Visitez la page de support Microsoft.

Ce site reste consultable mais de manière beaucoup moins optimale qu'avec un navigateur récent.

Utilitaires Menu Catalogue Avantages

Javascript n'est pas activé !
Vous devez l'activer pour passer commande.

Recharger la page


L'histoire de napoleon par la peinture, editions belfond

  1. 99,00 €

    Indisponible

ANCIEN PRIX 120 €.
Cette "compilation" de peintures est du plus grand intérêt uniformologique pour les passionnés de l'Empire.
Les tableaux reproduits, pour la plupart réalisés par des contemporains de l'Empire, constituent un échantillonnage remarquable de toutes les tenus portées à cette époque.

La direction de cet ouvrage assurée par de Jean Tulard est comme toujours un gage de haut niveau d'érudition, tout en restant très accessible aux néophytes. Beau livre de 320 pages, sorti au prix de 950 francs en 1991. Livre comme neuf, coffret un peu abimé aux coins.
En fixant sur toile les épisodes marquants de la vie de l’Empereur, les peintres ont contribué à forger la légende napoléonienne. Ce livre retrace en images les grandes heures du Consulat et de l’Empire, les batailles et traités de paix, mais aussi la vie de la famille impériale, le quotidien de la Cour, les institutions et l’économie. Les œuvres, signées de grands ou de petits maîtres, rassemblées dans ce beau-livre rendent compte, chacune à sa manière, de l’ère impériale.
L’ouvrage s’articule autour de sept époques qui suivent la vie de l’Empereur : « Quand Napoléon s’appelait Bonaparte » (1769-1798), « Le consulat » (1800-1803), « Le sacre » (1804), « Le dieu de la guerre » (1805-1807), L’apogée de l empire » (1808-1810), « Les premières défaites » (1811-1813), et « La chute » (1814-1815). Une première édition de ce livre a paru en 1990 aux éditions Belfond.

haut de page