Pensez à mettre à jour votre navigateur

Vous utilisez une version obsolète d'Internet Explorer. Bon nombre de sites Web ne prennent plus en charge Internet Explorer 6 et vous ne pourrez plus accéder à ces sites avant d'avoir effectué la mise à jour de votre navigateur.

Vous n'êtes pas sûr ?

Visitez la page de support Microsoft.

Ce site reste consultable mais de manière beaucoup moins optimale qu'avec un navigateur récent.

Utilitaires Menu Catalogue Avantages

Javascript n'est pas activé !
Vous devez l'activer pour passer commande.

Recharger la page


Les épaulettes selon les grades sous l'Empire (le 1er)

  1. Prix sur devis, contactez-nous

    Délai non renseigné

Plutôt que de répéter, pour chaque modèle d'épaulette présenté, le choix des grades, nous préférons détailler les différents types d'épaulettes utilisés sous l'Empire, vous pourrez ensuite opérer votre choix en fonction de ces informations.
Attention nous ne proposons pas certaines épaulettes pour des officiers subalternes, car elles nous semblent trop luxueuses pour ce grade.
Sous l'Empire les grosses torsades qui apparaissent sur le côté des épaulettes, sont appelées bouillons d'épinard.
Contrairement à ce qui se passera par la suite, ces torsades ne sont pas attachées ensemble sous l'Empire, et il y a une bonne raison à cela.
Elles sont libres, afin de pouvoir s'étaler sur l'épaule.
En effet les épaulettes sous l'Empire sont assez courtes et elles sont attachées au ras du col, si les bouillons sont attachés ensemble, l'épaulette va former une boursouflure disgracieuse sur l'épaule au lieu d'envelopper le contour de l'épaule.
Nos épaulettes du 1er Empire seront désormais livrées avec les bouillons libres.

MARÉCHAL (amiral pour la marine)
Ce titre n'est pas à proprement parler un grade, c'est une dignité.
Les épaulettes sont garnies de gros bouillons, de la cannetille peut apparaitre dans les torsades, 2 bâtons de maréchaux croisés ou 5 étoiles sont brodés sur le corps de l'épaulette.
GENERAL DE DIVISION (vice amiral pour la marine):
Gros bouillons et 3 étoiles sur l'égide, voire 4 pour un général commandant en chef)
GENERAL DE BRIGADE(contre amiral pour la marine)
Gros bouillons et 2 étoiles sur l'égide.
ADJUDANT COMMANDANT
Gros bouillons et broderies spécifiques aux adjudants commandants.
L'adjudant commandant a rang de général de brigade, mais n'en a pas toutes les attributions...ni le titre.
Le corps des adjudants commandants a souvent servi de vivier pour la nomination des généraux.
COLONEL, CAPITAINE DE VAISSEAU POUR LA MARINE
Un colonel commande un régiment. Les 2 épaulettes sont garnies de bouillons d'épinard (grosses torsades).
COLONEL EN SECOND
Créé en 1804, ce grade est attribué à des majors attachés à un état-major et destinés à commander des corps provisoires. A partir de 1808, des colonels en second sont aussi nommés à la tête de fractions importantes de régiments constitués, détachées sur des théâtres d’opération éloignés de leur corps d’origine.
Insignes : comme les colonels, le fond de l’épaulette traversé dans sa longueur d’un cordon de soie rouge.
MAJOR
Officier supérieur. Le major est responsable de l’administration du régiment et commande son dépôt.
Insignes : sur chaque épaule, une épaulette comme le colonel, le fond et la frange de deux métaux différents et la frange toujours du métal des boutons.
MAJOR EN SECOND
Comme les colonels en second.
Insignes : comme les majors, le fond de l’épaulette traversé dans sa longueur d’un cordon de soie rouge.
CHEF DE BATAILLON OU CHEF D'ESCADRON, CAPITAINE DE FRÉGATE POUR LA MARINE
Officier supérieur. Le chef de bataillon commande un bataillon. Chaque régiment d’infanterie compte de un à six bataillons.
Insignes : sur l’épaule gauche, une épaulette comme le colonel et sur l’épaule droite une contre-épaulette (pas de franges).
CAPITAINE ADJUDANT MAJOR
Officier (capitaine) chargé des détails du service dans l’état-major du régiment.
Insignes : sur l’épaule droite, une épaulette comme le capitaine et sur l’épaule gauche une contre-épaulette (pas de franges).
CAPITAINE: LIEUTENANT DE VAISSEAU DE 1ère CLASSE POUR LA MARINE
Officier subalterne. Le capitaine commande une compagnie. Un bataillon d’infanterie compte de quatre à neuf compagnies, le terme « compagnie » étant un terme administratif remplacé par le terme « peloton » pour les manœuvres.
Insignes : sur l’épaule gauche une épaulette en galon du métal des boutons, ornée d’une frange à graines d’épinard (paillettes) seulement et sur l’épaule droite une contre-épaulette.
CAPITAINE EN PREMIER, EN SECOND
Appellation qui distingue les capitaines par leur ancienneté. Les premières compagnies de chaque bataillon (grenadiers) sont toujours commandées par un capitaine en premier.
ADJUDANT-MAJOR
Officier (lieutenant) chargé des détails du service dans l’état-major du bataillon. Parfois désigné aide-major.
Insignes : comme le lieutenant, l’épaulette sur l’épaule droite et la contre-épaulette (pas de franges) sur l’épaule gauche.
LIEUTENANT, LIEUTENANT DE VAISSEAU DE 2ème classe POUR LA MARINE
Officier subalterne. Un lieutenant commande la première section de chaque compagnie, qui en compte en principe deux.
Insignes : comme le capitaine, le fond de l’épaulette et de la contre-épaulette (pas de franges) traversés dans leur longueur d’un cordon de soie rouge.
LIEUTENANT EN PREMIER, EN SECOND
Appellation qui distingue les lieutenants par leur ancienneté.
SOUS LIEUTENANT
Officier subalterne. Un sous-lieutenant commande la deuxième section de chaque compagnie.
Insignes : comme le lieutenant, le fond de l’épaulette et de la contre-épaulette traversés dans leur longueur de deux cordons de soie rouge.
ADJUDANT SOUS OFFICIER
Sous-officier. Dans chaque bataillon, deux adjudants sous-officier secondent l’adjudant-major. Parfois désigné sous-aide-major.
Insignes : sur l’épaule gauche une épaulette et sur l’épaule droite une contre-épaulette, le fond de soie rouge traversé dans sa longueur par deux galons du métal des boutons et la frange mêlée de rouge et du métal des boutons.
SERGENT MAJOR
Sous-officier chargé des détails du service dans une compagnie.
Insignes : deux galons du métal des boutons posés obliquement sur l’avant-bras.
SERGENT
Sous-officier. Un sergent commande une subdivision (demi-section). Chaque section compte deux subdivisions.
Insignes : le premier des galons du sergent-major.
VAGUEMESTRE
Sous-officier (sergent) chargé de la surveillance des équipages et du service de la poste.
FOURRIER
Caporal chargé de seconder le sergent-major dans l’administration de la compagnie, en particulier pour la tenue des registres.
Insignes dans la ligne: deux galons de laine posés obliquement sur l’avant-bras et un galon du métal des boutons au dessus du pli du bras.
CAPORAL
Grade du soldat qui commande une escouade. Chaque subdivision compte deux escouades.
Insignes dans la ligne: deux galons de laine posés obliquement sur l’avant-bras.

QUELQUES RÈGLES D'IDENTIFICATION
Les épaulettes de la GARDE sont plus luxueuses que celles de la ligne, un lieutenant de la garde a rang de capitaine dans la ligne.
De forme presque rectangulaire pour la troupe et les officiers subalternes, l'épaulette s'élargit et s'arrondit à son extrémité, dès les officiers subalternes dans la garde, plutôt pour les officiers supérieurs dans la ligne.
Les épaulettes des marins sont habituellement dotées d'une ancre.
Les officiers de hussard et de chasseur à cheval(entre autres) portent une épaulette d'un côté et une épaulette trèfle de l'autre.
Le port de l'épaulette est interdit aux officiers de santé.
Les voltigeurs ne portent pas l'épaulette...etc, etc...et comme d'habitude sous l'Empire, il y a la règle et toutes ses exceptions!

haut de page