Logo EmpireCostumeEmpireCostume

Costumes, uniformes et accessoires pour la reconstitution historique et la collection

Découvrez AntikCostume.com : notre site généraliste

Javascript n'est pas activé !
Vous devez l'activer pour passer commande.

Recharger la page


Les trompettes de cavalerie sous l'Empire par Vincent Bourgeot et Yves Martin

  1. Promotion

    79,00 €

    Expédié sous 3 à 12 jours

    Commander

PRIX LORS DE LA PARUTION : 195 € !
Les soldats ne sachant pour la plupart ni lire, ni écrire, et les trompettes devant être facilement repérés, étant données que c'était eux qui transmettaient les ordres, leurs tenues sont extrêmement particulières et pour certaines tout à fait étonnantes si on les considère avec notre œil du XXI ème siècle.
En effet les régiments s'identifiaient par leurs bien nommées "couleurs distinctives".
Le fond de l'habit était souvent spécifique à l'arme, par exemple les cuirassiers avaient un habit bleu, alors que celui des dragons était vert, mais c'était les couleurs des cols, parements, revers et retroussis qui permettaient d'identifier le régiment, sans avoir à lire des numéros que beaucoup de soldats ne savaient pas déchiffrer.

Une fois les couleurs les plus classiques utilisées pour ces distinctives: rouge, jaune, vert par exemple, on utilisait des couleurs beaucoup moins usuelles, comme le violet, l'orange et même le rose.

Les trompettes avaient cette particularité d'avoir des couleurs inversées, la couleur dominante devenait celle des précédentes distinctives, l'ancienne couleur de fond devenait distinctive!
Ce qui fait que sur le champ de bataille on a pu voir apparaitre des trompettes avec des tenues quasiment entièrement roses, qui peuvent nous paraître maintenant bien peu martiales!
De telles couleurs semblent désigner leurs porteurs aux balles des tireurs d'élite, mais la précision des armes de l'époque ne leur faisait pas courir de grands risques et la vie humaine n'avait pas la valeur qu'elle a aujourd'hui.
Il ne faut pas oublier que l'espérance de vie était de 35 ans sous l'Empire. Hors temps de guerre, en moyenne on ne mourrait pas vieux.
Alors périr sous les balles ou d'une appendicite n'avait pas une grande importance.

Situés en tête de colonne, immédiatement aux côtés du colonel du régiment, les trompettes de cavalerie ont un rôle essentiel.
C'est à eux qu'il revient de transmettre les ordres.
Au cours de l'action, c'est une mission déterminante.
Mais les trompettes sont présents à tous les instants et l'ordonnance de l'an XIII prévoit 28 sonneries qui correspondent à autant de temps de la vie du régiment. Ces soldats à part ont logiquement un statut particulier.
Ils touchent une solde plus conséquente et bénéficient surtout d'un uniforme qui permet de les distinguer de leurs camarades.
Extraordinaires au sens littéral, ces tenues ont pour caractéristique commune la beauté et l'aspect chamarré.
Pour mieux les connaître, il n'existe qu'une documentation éparpillée et difficilement accessible.
Voilà enfin un travail d'ensemble sur toutes les unités montées de l'armée française sous l'Empire, appuyé sur une iconographie exceptionnelle, un remarquable travail critique puisé aux meilleures sources par deux spécialistes incontestés de l'uniformologie napoléonienne.
Les auteurs ont rassemblé le maximum de sources fiables, qu'elles soient contemporaines ou postérieures. Ils se sont basés sur les oeuvres et travaux de leurs grands devanciers, au premier rang desquels figure bien évidemment le regretté Roger Forthoffer qui oeuvra beaucoup sur ce sujet, mais aussi Charles Brun, Bucquoy, Knötel père et fils, Boisselier, Rousselot et bien d'autres.
Dans sa très grande majorité, l'iconographie proposée est inédite et provient de riches collections publiques et privées.
S'il est certain que ce vaste sujet ne sera jamais clos et restera sujet à débat, ce travail promet d'être le plus exhaustif et le plus complet à ce jour sur ce que l'on a aussi appelé les "têtes de colonne de cavalerie" du Premier Empire.

Un fort ouvrage regroupant un millier d'illustrations, à la présentation de qualité, relié Skivertex avec frappe à chaud, sous coffret cartonné de bonne tenue.

haut de page