Logo EmpireCostumeEmpireCostume

Costumes, uniformes et accessoires pour la reconstitution historique et la collection

Découvrez AntikCostume.com : notre site généraliste

Javascript n'est pas activé !
Vous devez l'activer pour passer commande.

Recharger la page


Épée de franc maçon, Révolution/Empire

  1. 190,00 €

    En stock, expédié sous 24 à 72h

    Commander

Lame typique de la période révolution/Empire, avec ses fines gravures de motifs floraux. Le talon est gravé "J Sch...? fabr Solingen".
Il s'agit probablement de Johann Schimmelbusch actif vers 1802.
La fusée est en bois quadrillée, elle est légèrement fêlée et la croisière et ses 2 quillons présentent un peu de jeu, après plus de 2 siècles d'existence, on peut être un peu fatigué!
Longueur totale 89 cm, dont lame 73 cm. Poids 476 gr.
L'ensemble reste très présentable et est un témoignage intéressant de cette période durant laquelle l'appartenance à la franc maçonnerie était un sauf conduit en cas de capture par l'ennemi, comme de nombreux prisonniers français ont pu le constater, notamment en Angleterre d'où la franc maçonnerie s'est répandue à travers l'Europe.
Quasiment tous les maréchaux de Napoléon 1er étaient franc maçons. Cette épée aurait pu appartenir à un de ceux ci!

Pourquoi les francs maçons portent ils une écharpe passée sur l'épaule droite qu'ils appellent baudrier?
Parce qu'à l'origine de la franc maçonnerie les francs maçons portaient tous une épée au côté pour montrer qu'ils se considéraient comme tous égaux.
Le port de l'épée était alors normalement réservé à la noblesse, et les francs maçons ont voulu s'affranchir de cette limitation en considérant que la noblesse n'était pas seulement héréditaire, mais pouvait aussi s'acquérir par ses actions et ses pensées.
Petit à petit le port de l'épée s'est raréfié, et n'a plus subsisté qu'une sorte d'écharpe, d'un modèle variant selon les obédiences, mais qui ne sert plus à porter aucune épée.
Quelques épées sont toujours utilisées, portées à bout de bras ou déposées sur un bureau.
Les plus rares ont une lame ondulée, dite flamboyante, il n'y en a qu'une par loge, c'est celle du "Vénérable Maitre".
D'autres épées, à lames droites, sont aussi utilisées lors d'occasions particulières, telles des "voutes d'acier", pour accueillir des dignitaires.
Les participants tendent alors leurs épées de chaque côté des invités, au dessus de leur tête, en signe de protection.

Notez que lors des mariages de militaires ou de maitres d'armes auxquels nous avons pu assister, cette cérémonie se perpétue aussi.

Cette haie d'honneur se déroule selon certaines règles et traditions. Toutes les personnes dont l'épée/sabre fait partie de l'uniforme peuvent participer à ce cérémonial.
La voute ne peut avoir lieu qu'à l'extérieur de l'église (ou de la mairie dans le cas de mariages civils), on ne dégaine pas une épée dans un lieu de culte chrétien!
Il est d'usage de positionner le tranchant du sabre dans la direction opposée aux mariés, il ne s'agit pas de les blesser.

Les militaires présents dans la voute d'acier s'engagent symboliquement à protéger la mariée si son mari militaire venait à disparaitre au combat....C'est en tous cas le sens donné à cette tradition.

haut de page