Pensez à mettre à jour votre navigateur

Vous utilisez une version obsolète d'Internet Explorer. Bon nombre de sites Web ne prennent plus en charge Internet Explorer 6 et vous ne pourrez plus accéder à ces sites avant d'avoir effectué la mise à jour de votre navigateur.

Vous n'êtes pas sûr ?

Visitez la page de support Microsoft.

Ce site reste consultable mais de manière beaucoup moins optimale qu'avec un navigateur récent.

Utilitaires Menu Catalogue Avantages

Javascript n'est pas activé !
Vous devez l'activer pour passer commande.

Recharger la page


Rare ensemble de vues stéréoscopiques avec visionneuses, sur la grande guerre.

  1. Nouveauté

    199,00 €

    Épuisé

Ce lot comprend 2 ensembles :
1 visionneuse fabriquée vers 1918, accompagnée de 48 rares vues stéréoscopiques sur plaques de verre...carrément atroces.
La plupart sont des vues de cadavres de toutes nationalités, isolés ou dispersés sur des champs de bataille, saisis parfois dans des positions incongrues, le tout sur fond de terres dévastées par les bombardements. Comme les vues sont stéréoscopiques, le relief donne l'impression de se trouver au milieu des cadavres.
Un des 1ers chars semble prêt a dévaler sur votre tranchée. La vue de toutes ses images est une immersion dans l'horreur de cette guerre qui fut un exemple de ce que l'être humain peut (faire) subir de pire.
On vous a mis en ligne des photos parmi les plus présentables..il y a des enfants qui peuvent trainer sur notre site, pas la peine de leur donner des cauchemars.

Le 2ème lot est un coffret, édité 100 ans plus tard dont le titre est: "La Grande Guerre en relief".
Il contient un livre fort bien fait sur la guerre de 14, des lunettes stéréoscopiques en acier, et 35 photographies originales d'après les plaques de verre de l'époque.
Le tout réalisé sous la direction de Jean Pierre Verney, et édité par le musée de la Grande Guerre du pays de Meaux.
Nettement moins glauque, les images proposées sont cette fois ci plus générales et retracent même des moments de la vie de tous les jours des poilus et aussi des moments de joie, comme le défilé de la victoire.
Ces 2 productions réalisées à 100 ans d'intervalle se complètent.
La stéréoscopie, très en vogue dans les années post guerre, facilite une immersion surprenante dans l'univers dans lequel (sur)vivaient les poilus.

haut de page